Biographie de Louise Abbema 

 

Artiste féminine des plus influentes de son époque, d’une détermination hors du commun, Louise Abbema connait le succès dès l’âge de dix-huit ans avec ses portraits de Sarah Bernhardt. Elle fréquente très tôt les ateliers des peintres Emile-Auguste Carolus Duran, de Jean-Jacques Henner, et de Charles Chaplin.

 

Louise Abbema est une habituée du Salon des Artistes Français dès 1876, chacune de ses  participations est un succès.  Très  vite,  elle reçoit des commandes des personnalités les plus éminentes de la société et collectionne les récompenses institutionnelles. Elle est médaillée lors de l’Exposition Universelle de Paris en 1900 pour le Portrait de Madame B. Six ans plus tard, Louise Abbema est décorée de la Légion d’Honneur et devient ainsi la troisième femme artiste de l’histoire à recevoir le précieux ruban rouge, après Rosa Bonheur et Virginie Demont-Breton.

Sur les conseils du critique d’art bordelais Paul Mantz, Louise Abbema expose une quinzaine d’œuvres au salon de la société des Amis des Arts de Bordeaux entre 1880 et 1900.


Peintre de scènes de genre dans la pure tradition académique, Louise est capable de diversifier sa production en peignant aussi bien des compositions florales, des portraits ou encore des panneaux décoratifs.


Plusieurs de ses compostions sont conservées sur les murs de l’Hôtel de Ville de Paris  et sur ceux des mairies des VIIe, Xe et XXe arrondissements.

J-K Huysmans déclare à son propos que « Mademoiselle Abbema raffole des coups de couleurs et les plaque avec une vigueur étonnante chez une femme qui a séjourné, comme presque tous ses confrères, dans l’atelier de Monsieur Chaplin ».

 

Tout le monde connait Louise Abbéma : elle est l’amie des comédiens, des actrices, des aristocrates, des hommes politiques, des royalistes et des journalistes. L’artiste est une figure emblématique de la vie mondaine de son époque. Elle entretient sa notoriété et réussit à obtenir de la galerie Georges Petit une exposition annuelle qui lui est entièrement consacrée au 12, rue Godot-de-Mauroy.

 

Elle a notamment fréquenté des personnalités proches des artistes de la modernité, comme le comte Lepic, ami de la famille Abbema, qui lui a enseigné l’art du décor et qui était un familier d’Edgar Degas. Ils réalisent ensemble plusieurs toiles destinées  à orner les murs du nouveau domicile familial. Louise Abbema a aussi certainement côtoyé Claude Monet, puisque, entre 1880 et 1885, ils fréquentent tous deux la même villégiature : le petit village côtier des Petites-Dalles, dans la Seine-Maritime. L’influence de Monet se ressent dans les petites études paysagères réalisées par l’artiste.

 

Cette toile illustre le goût de Louise Abbema pour les portraits animaliers. Trois hérons au bord de l’eau évoluent dans leur milieu naturel. Le travail des reflets sur l’eau et celui du ciel, traité en camaïeu de gris sont remarquables. Deux lignes parallèles viennent appuyer la structure de l’œuvre. L’artiste excelle dans le rendu des effets atmosphériques et nous livre ainsi une toile pleine de charme.

 

André Lobbe Antiquités

87, rue de sèvres

75006 paris

Tél: 07 61 37 20 21

a.lobbe@galeriepalmer.fr

Achète toute oeuvre de Louise Abbema

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
la galerie palmer art contemporain et Antiquité, André Lobbe Achat Vente Expertise Paris-Tableaux moderne - Sculptures - Bijoux - Arts d'Asie-art contemporain Copyright © 2013 - Tous droits réservés - Toutes reproductions interdites - RCS Paris 800922486 Galerie Palmer 87, rue de sèvres 75006 paris tel 0982587889 MOBIL 0761372021