CROTTI Jean

 

Né le 24 avril 1878 à Bulle (canton de Fribourg). Mort le 30 janvier 1958 à Paris. XX° siècle. Suisse. Actif et depuis 1927 naturalisé en France.
Peintre à la gouache, aquarelliste, peintre de portraits, cartons de vitraux, sculpteur. Dadaiste, cubo-futuriste, puis abstrait.

 
Il fut d'abord élève de l'école des Arts Décoratifs de Munich. Venu à Paris en 1901, il s'inscrivit à l'Académie Julian. Il exposa au Salon des Artistes Indépendants à partir de 1907, il fut sociétaire au Salon d'Automne de 1909 à 1942. Ses oeuvres de prime jeunesse furent influencées par l'impressionnisme et le fauvisme. De 1914 à 1916 à New York, il connut Marcel Duchamp et Francis Picabia. De retour à Paris en 1916, il vint apporter des nouvelles de son frère à Suzanne Duchamp, qu'il épousa en 1919. Il fut très lié au groupe de Puteaux, réuni autour de l'autre frère Jacques Villon. De 1915 à 1921, sous l'influence de Duchamp et Picabia, il eut une activité intéressante dans le mouvement Dada.

 

De cette période datent, entre autres : Portrait sur mesure de Marcel Duchamp qu'il exécuta en fil de fer directement sur le visage de Duchamp en 1915, Virginité en déplacement de 1916. Il collabora aux revues Dada : 311, Dada, La Pomme de Pins, Ca ira, Mécano, etc. En symbiose avec le futurisme italien, auquel ont été également sensibles Marcel Duchamp et Raymond Duchamp-Villon, il orienta durablement ses recherches sur la représentation du mouvement , aussi bien en peinture qu'en sculpture. A la fin de sa période dadaiste, il fut influencé, jusqu'à l'imitation, par l'aspect mécanique des peintures de Picabia : L'escalier sans fin, Crépuscule mécanique de 1920. En 1921, il exposa des oeuvres d'inspiration mécaniste à la galerie Montaigne, et chez Paul Guillaume en 1923. Il s'intitulait silmultanéiste et préconisait " l'introduction du temps dans la structure du tableau " . Dans la suite des années vingt, il rallia plusieurs groupes se réclamant de l'abstraction géométrique.

 

En 1938 , il inventa le procédé du " gemmail ", sorte de vitrail sans plombs et constitué de verres colorés superposés, qu'il fit breveter et avec lequel il réalisa quelques oeuvres, avant de le céder à des fins industrielles. A cette même époque, il revint parfois à la figuration avec une tendance expressionniste. En 1946, il retourna aux Etats-Unis et exposa au Centre Culturel de l'Ambassade de France. En 1959 eut lieu au Musée Galliera de paris une exposition rétrospective posthume de l'ensemble de son oeuvre. Une autre fut organisée à Fribourg en 1973. Après sa période Dada et concernant ensuite l'ensemble de son oeuvre, il n'eut qu'un rôle éffacé dans l'après-cubisme, encore que, à partir de 1920, il ait pour sa part donné à la construction rigoureuse et statique de la réalité issue du cubisme, un double prolongement dans la dynamisation et dans l'abstraction des formes , et qu'il ait montré au long de sa carrière un sens chromatique de qualité.
 

 

 

 

 

 

André Lobbe Antiquités

87, rue de sevres

75006 paris

Tél: 07 61 37 20 21

a.lobbe@galeriepalmer.fr

Achète toute oeuvre de CROTTI Jean

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
la galerie palmer art contemporain et Antiquité, André Lobbe Achat Vente Expertise Paris-Tableaux moderne - Sculptures - Bijoux - Arts d'Asie-art contemporain Copyright © 2013 - Tous droits réservés - Toutes reproductions interdites - RCS Paris 800922486 Galerie Palmer 87, rue de sèvres 75006 paris tel 0982587889 MOBIL 0761372021