Christian Boltanski

Né le 6 septembre 1944 à Paris

 

 

Christian Boltanski est né le 6 septembre 1944 en France d'un père juif d'origine russe, médecin, et d'une mère chrétienne corse. Il commence à peindre en 1958, à l’âge de 14 ans, alors qu’il n’a jamais connu de véritable scolarité ni suivi de formation artistique au sens traditionnel du terme.

 

Boltanski s'éloigne de la peinture à partir de 1967 et expérimente l'écriture, par des lettres, des installations ou des dossiers qu'il envoie à des personnalités artistiques. Il intègre à son œuvre des éléments issus de son univers personnel, et sa propre biographie, réelle ou imaginaire, devient le thème principal de son œuvre dans les premières années.

 

Par la suite, il s'intéressera à des questions universelles telles que : la mort, l'oubli, la culpabilité et le hasard.

 

Boltanski questionne la frontière entre absence et présence. En effet, l’absence est un sujet récurrent dans son travail: la vidéo comme la photo sont des présences, des mémoires qui, selon lui, au lieu de faire revivre les absents vont au contraire mettre davantage en évidence leur disparition.

Employant divers matériaux (photographies anciennes, objets trouvés, carton ondulé, pâte à modeler, luminaires, bougies…), Boltanski cherche l’émotion à travers toutes les expressions artistiques qu’il utilise : photos, cinéma, vidéo. Les thèmes omniprésents dans son œuvre sont la mémoire, l’inconscient, l’enfance et la mort.

 

Une des particularités de l'artiste est sa capacité à reconstituer des instants de vie avec des objets qui ne lui ont jamais appartenu mais qu'il expose pourtant comme tels. Il imagine une vie, se l'approprie et tous les objets de ses dossiers, livres, collections sont les dépositaires de souvenirs. Ils ont un pouvoir émotionnel fort, car ils font appel à la « petite-mémoire », c'est-à-dire à la mémoire affective.

 

Ces œuvres en appellent au souvenir, du souvenir d’enfance au souvenir des défunts, et d’une histoire personnelle à l’histoire commune de toutes et de tous. En 1972, Boltanski intitule une section de son exposition « mythologie individuelle », un concept représentatif de son rapport à l'autobiographie.

Depuis plusieurs années, il favorise principalement dans son travail d'énormes installations telles que Personnes à la Monumenta du Grand-Palais4, No Man's Land à l'Armory de New-York (en) ou encore Chance au pavillon français de la Biennale de Venise en 2011.

 

En dehors de ces projets éphémères, il installe des œuvres permanentes qui s'augmentent constamment telles que Les archives des cœurs dans l'île de Teshima au Japon ou Les dernières années de CB sur l'île de Tasmanie en Australie.

 

 

André Lobbe

87, rue de sèvres

75006 paris

0761372021

a.lobbe@galeriepalmer.fr

Achète toute oeuvre de Christian Boltanski

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
la galerie palmer art contemporain et Antiquité, André Lobbe Achat Vente Expertise Paris-Tableaux moderne - Sculptures - Bijoux - Arts d'Asie-art contemporain Copyright © 2013 - Tous droits réservés - Toutes reproductions interdites - RCS Paris 800922486 Galerie Palmer 87, rue de sèvres 75006 paris tel 0982587889 MOBIL 0761372021